République de Cözland Forum Index
FAQ
Memberlist
Profile
Log in to check your private messages
Log in

Register
 

Le mouvement senchefö: M.S.C.

 
Post new topic   Reply to topic    République de Cözland Forum Index -> Vie politique -> Assemblée du Peuple -> Partis politiques cözlandais
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Marwan Acharbenalim


Offline

Joined: 09 Mar 2012
Posts: 26
popularité: 0
Fortune: 700

PostPosted: Sat 17 Mar - 18:11 (2012)    Post subject: Le mouvement senchefö: M.S.C. Reply with quote

Argument : Marwan visite le village de Rrösistal, animé par des militants de la Confedération Generale Gestionnaire Nötaise, et qui est une expérience senchefö (de gestion collective) en milieu rural.


Marwan se rendit en Sthözia, le pays de Sthöz. Il était invité par les compagnons de la COGEGE-N, la Confedération Generale Gestionnaire Nötaise, afin de découvrir le campement de Rrösistal. C’était une sorte de très joli village formé de yourtes, de tentes et de caravanes de camping, ainsi que de quelques cabanes. Il y avait là aussi bien des senchefö, c’est-à-dire des acrates (anarchistes) que des voyageurs, des itinérants ou des griöts, car le village accueillait volontiers aussi les gens de tous horizons


Les habitants lui firent visiter le site, avec ses paysages magnifiques, sa belle rivière, les ruines aussi. Autrefois, les Autochtones s’occupaient de la forêt, mais pendant la colonisation, les paysans furent chassés de leurs terres et de leur pays par un ‘contremaître’, un vassal cözlandais des Daeariens. Alors, la forêt finit par brûler et le village, détruit, fut abandonné durant des décennies. Mais un jour, les petits-fils des dépossédés s'unirent pour faire revivre le village et racheter les terres.


Le nouveau village de Rrösistal accueillait de nombreuses activités culturelles ainsi qu’une université populaire. En outre, les habitants se mobilisaient pour lancer une activité agricole ainsi qu’une économie locale, sur le principe de ‘consommer ce que produit le terroir’ et d’autres principes acrates.


- C’est intéressant, observa Marwan. Il y a même un cinéma.


- Chaque chose repose sur l’initiative de chacun, nous travaillons tout à fait librement et très volontiers les uns avec les autres. Et nous rachetons mètre par mètre des terres de nos aïeux avec une souscription, répondit Yönöl.


- Quelles sont les perspectives du mouvement senchefö au Cözland ?


- Je pense qu’elles ne sont pas négligeables malgré tout. Les Nötais (ainsi se dénomment les habitants de cette région) ont conservé de vieux réflexes de bandits un peu autonomistes, se sont toujours débrouillés sans l’Etat et même en dehors de l’économie ‘moderne’. On nous considère comme des gens archaïques, simplement parce qu’on fonctionne en clans, en réseaux, et presque en autarcie. On aime notre belle région, on veut la protéger des promoteurs, on ne craint pas de faire parler la poudre, mais on accueille toujours ceux qui nous respectent. On se rencontre, on discute, et tout fonctionne comme sur des roulettes, senchefö, c’est-à-dire sans chef. C’est de l’organisation informelle, mais c’est quand même de l’organisation, quand on y réfléchit.


Il n’en va pas de même ailleurs. Au Cözland, dans les villes, les ‘senchefö’ sont tout à fait désorganisés, ce sont simplement des marginö, des squattörs, des chmizaflörs… ; individuellement, ils ont une valeur, mais collectivement, ils ne se fédèrent pas. C’est une mouvance de type ‘toi j’taime bien toi non’, avec tout ce que cela signifie en terme de non visibilité, d’éparpillement des individus et des tendances. Donc jamais rien ne se construit et ainsi rien n’évolue jamais.


Dans notre village, en tout cas, on a besoin de débattre entre nous, par exemple pour apprendre la gestion senchefö à l’échelle de municipalités entières comme la nôtre (car il en existe d'autres) et pour les ouvrir au monde. Débattre, ce n’est pas s’affronter, c’est chercher ensemble des solutions.


Nous avons aussi besoin de créer au Cözland une sorte de petite presse qui commence par proposer quelques nouvelles de ce qui se fait ici ou là, notamment dans nos municipalités, et dont nul n’entend jamais parler. 


Nous réfléchissons également un peu à la dimension internationale. Est-ce que dans le micromonde il existe encore une volonté d’émancipation par rapport à la direction politique et économique (même si on est proche de la gauche!) ? Quel échange est possible avec le monde ?


Enfin, nous souhaitons la reconnaissance des Nötais, appelés dans les livres d’histoire Yssois. Il semble que les noms ont une importance. Je pense qu’au départ, c’est simplement un terme qu’on a jugé plus simple que nötais, plus représentatif, mais, bon, nous sommes des Nötais…. 


Yönöl se tut et dit:


- Pourquoi ces questions, tu as un projet ?


- Bah, je ne sais pas vraiment, je découvre, répondit Marwan, je papillonne pour l’instant. Je viens d’arriver au Cözland… Mais j’ai connu en Neftasyah une communauté aussi, euh, le contexte culturel était différent, et il s’agissait du mouvement yabliryan, mais je retrouve la même façon de vivre ici. Je souhaite faire la tournée de ce type d’expériences alternatives, afin de revisiter mes propres théories !


- Reste un peu parmi nous ! Tu nous fera part de ton expérience, et nous de la nôtre qui tient de la tradition rurale nötaise et s’enrichit au contact de l’extérieur de personnes comme toi.


- Eh bien soit, je vais y réfléchir.
_________________
Marwan Acharbenölim,
intellectuel proche du mouvement senchefö
Back to top
Publicité






PostPosted: Sat 17 Mar - 18:11 (2012)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Rupert Volcvjik


Offline

Joined: 15 Mar 2012
Posts: 145
Localisation: Viköz
Masculin Vierge (24aoû-22sep)
popularité: 0
Fortune: 6,100

PostPosted: Sun 18 Mar - 17:46 (2012)    Post subject: Le mouvement senchefö: M.S.C. Reply with quote

Des nötais... encore là, ceux là, dit Rupert avec une moue de dégoût
_________________
Avocat à Viköz
Député ACCL
Propriétaire de TC1
PDG de Cöözcle
Back to top
Rupert Volcvjik


Offline

Joined: 15 Mar 2012
Posts: 145
Localisation: Viköz
Masculin Vierge (24aoû-22sep)
popularité: 0
Fortune: 6,100

PostPosted: Mon 19 Mar - 19:48 (2012)    Post subject: Le mouvement senchefö: M.S.C. Reply with quote

On dirait bien des hippies. Mais ça peut être un courant politique, qui ait ses élus aussi.
_________________
Avocat à Viköz
Député ACCL
Propriétaire de TC1
PDG de Cöözcle
Back to top
Gaötan


Offline

Joined: 05 Mar 2012
Posts: 80
popularité: 0
Fortune: 3,100

PostPosted: Tue 20 Mar - 01:50 (2012)    Post subject: Le mouvement senchefö: M.S.C. Reply with quote

Que de noms à rajouter sur ma liste noire, gnark gnark !
_________________
Général (en retraite) Gautiör Gaötan, vainqueur à la bataille de Fallzö, président de l'A.C.C.L.
Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 16:33 (2019)    Post subject: Le mouvement senchefö: M.S.C.

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    République de Cözland Forum Index -> Vie politique -> Assemblée du Peuple -> Partis politiques cözlandais All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Administration Panel | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
REPUBLIQUE DU COZLAND Powered by phpBB © 2001 phpBB Group